Ecole amie des filles

Contexte :

Malgré les efforts fournis par l’Etat et les partenaires, le système éducatif guinéen reste confronté à de grandes difficultés :

  • Stagnation ou régression du nombre d’enfants scolarisés. En 2012, sur 100 filles en âge d’aller à l’école dans les zones rurales, seules 37 étaient inscrites ;
  • Baisse de performance du système éducatif qui se traduit par l’augmentation inquiétante des abandons de 15% chez les filles ;
  • Gestion centralisée et insuffisance des ressources.

Pour relever ces défis, AEA met en place un projet pour la prise en charge des besoins d’amélioration des pratiques de classe des enseignants, la promotion d’une gestion concertée du système éducatif et l’amélioration de l’environnement de travail des enseignants des zones couvertes.

Objectif :

Contribuer à l’amélioration des conditions d’accès et de maintien des enfants, des filles en particulier au primaire et au renforcement de la participation des populations et des collectivités locales à la gestion décentralisée de l’éducation.

Principales activités :

Mettre en place un dispositif de formation continue et de suivi des enseignants, appuyer l’élaboration et à la mise en oeuvre de projets d’école (PDE), mettre en place et accompagner les comités préfectoraux de pilotage de l’éducation, mettre à la disposition des trois premiers enseignants de Dabiss des logements.

Résultats attendus :

Les compétences de 120 enseignants en pratique de classes sont renforcées; 8 cercles de qualité de l’éducation, 4 collectivités locales assurent la maitrise d’ouvrage sur l’éducation et mettent en oeuvre des compétences transférées par les lois de la décentralisation ; 24 cadres de gestion concertés du système éducatif sont mis en place et/ou renforcés, 4 Plans préfectoraux de développement de l’éducation seront élaborés ; 20 projets d’école sont élaborés et mis en oeuvre.

Partenaires :

Fondation Orange

Lieu du projet / Guinée : Préfectures de Boké, Boffa, Dubréka et Coyah,
Région / Guinée
Domaine / Femmes et filles
Durée / 2008 - 2015
Le projet concerne / 5000 élèves dont 2650 filles, 150 enseignants dont 40 femmes, 4100 parents d’élèves et 30 élus locaux
Chef de projet / Moctar DIALLO, Chef de projet
Faire connaître ce projet