Lancement du projet Jeunes et Femmes pour la Cohésion Sociale dans les Savanes

Publié dans Actualités

Promouvoir le vivre ensemble

Le 26 novembre 2020, à Dapaong, dans la région des Savanes au Togo, le consortium Plan International et Aide et Action International, initiateur du projet Jeunes et Femmes pour la Cohésion Sociale dans les Savanes, avec les autorités politiques et administratives ont procédé au lancement officiel de ses activités.

     Baptisé « Savanes Motoag » qui signifie « le vivre ensemble dans les Savanes » en langue nationale « ben », le lancement officiel du projet a permis de présenter les objectifs, les résultats attendus et les activités aux participants pour une appropriation pour faciliter sa mise en œuvre d’une part et d’autre part pour garantir une compréhension commune par les acteurs clés des exigences de l’Union Européenne en matière de régulations financières, de communication et de reporting. Enfin, le lancement a permis aussi de donner une visibilité au projet dans la région

Le projet Savanes Motoag vise à accompagner les actions du gouvernement dans la prévention de l’extrémisme violent dans la Région des Savanes au Togo. Son objectif global est de renforcer la cohésion sociale dans la région des Savanes par la promotion des droits politiques et économiques des jeunes et des femmes, de renforcer les capacités de la société civile et des institutions de l’Etat au niveau local.

Spécifiquement, il est question de :

  • Promouvoir les droits économiques de 6200 jeunes filles/femmes et garçons/hommes vulnérables âgés de 15-35 ans avec 52% de filles
  • Renforcer la participation de 9000 femmes de plus de 35 ans à la vie politique et économique
  • Promouvoir le dialogue et la concertation multi-acteurs en renforçant les capacités des OSC

Ce Projet est mis en œuvre en partenariat avec 5 ONG locales et Organisations de la Société Civile avec la collaboration de 15 médias, 70 Comités Cantonaux/Villageois de Développement (CC/VD) et 7 Comités Cantonaux/ Préfectoraux de Prévention et de Lutte contre l’Extrémisme Violent (CC/PPLEV), 16 collectivités locales et 3 organisations religieuses sont les partenaires sur le terrain.

D’un coût total de 1 765 566 588 FCFA dont 90% financé par l’Union Européenne et 10% de l’Agence Suédoise pour le Développement International (SIDA) à travers Plan International Suède, le projet Savanes Motoag a une durée de quatre ans, du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2024.