Une femme

La FONDATION L’OCCITANE mobilisée avec Aide et Action pour les femmes

Publié dans Partenariats

Aide et Action : A l’occasion du 8 mars, Journée Internationale des Femmes, un savon solidaire est mis en vente dans les boutiques L’OCCITANE. Comment est née cette initiative ? Et quel est le but de ce savon ?

Carole AUBERT : Depuis 3 ans, à l’occasion de la Journée de la Femme, L’OCCITANE crée un savon en l’honneur des femmes du Burkina Faso. Celui-ci est fabriqué par les femmes burkinabè d’une savonnerie artisanale qui ont été formées aux savoir-faire L’OCCITANE. 100 % des bénéfices de ce savon sont reversés cette année à Aide et Action pour soutenir le programme Muso Kalan, un programme d’alphabétisation pour les femmes du Burkina Faso, dont la Fondation est partenaire depuis 2009.
L’objectif de ce savon est double : faire participer les clientes de L’OCCITANE aux projets soutenus par la Fondation et sensibiliser le grand public sur les thématiques de développement et d’émancipation des femmes au Burkina Faso.

Aide et Action : Que représente pour la Fondation L’OCCITANE la Journée des Femmes ? A-t-elle encore son utilité ? D’autres évènements sont-ils prévus par la Fondation à cette occasion ?

Carole AUBERT : La Journée de la femme est un moment clé pour L’OCCITANE et sa Fondation pour mettre en avant les actions mises en œuvre pour les femmes du Burkina Faso et sensibiliser le grand public. C’est une date souvent très chargée en termes d’évènements et de communication. Néanmoins, elle permet de prendre la parole sur des sujets importants.
En plus du savon disponible dans toutes les boutiques L’OCCITANE, la Fondation a deux autres actions à l’occasion de cette journée de la femme 2013 :
La Fondation est partenaire d’un film documentaire « La part des femmes » produit par Imagéo et réalisé par Felix Vigné. Ce film retrace l’histoire de 5 femmes Burkinabè et togolaises qui bousculent leur environnement en s’affirmant en tant que femme égales aux hommes.
Une diffusion est prévue au cinéma de Forcalquier, dans le cadre du Festival Femmes en Scène, Vendredi 8 Mars à 18h30.
D’autres diffusions sont en cours de programmation.

La Fondation est également partenaire de l’exposition « Regards croisés : portraits de femmes en responsabilité dans le 3e et dans le Monde ». En regard des images parisiennes, la Fondation présente des portraits de femmes burkinabè qui, grâce à son soutien à l’entrepreneuriat féminin, ont pu apprendre à lire, démarrer ou renforcer leur activité afin de devenir plus autonomes et de conquérir une place différente dans la société.
Du 4 au 14 Mars à la Mairie du 3eme arrondissement de Paris – Vernissage le 6 Mars à 18h30

Aide et Action : Si L’OCCITANE est une marque de cosmétiques bien connue en France, la Fondation L’OCCITANE est-elle beaucoup moins connue du grand public. A quoi sert exactement cette fondation ? Quel est son rôle ?
Carole AUBERT : Une Fondation d’entreprise est une structure juridique permettant de mettre en place les actions de mécénat d’une ou plusieurs entreprises sur la durée.
Depuis sa création en 1976, L’OCCITANE s’engage pour des actions d’intérêt général ayant un réel impact sur le terrain.
En 2006, L’OCCITANE décide de créer sa Fondation pour porter et rassembler ces initiatives. Avec un budget de 1 000 000€ en moyenne par an, la Fondation L’OCCITANE soutient des projets sur 2 champs d’actions : le soutien aux personnes déficientes visuelles et l’entrepreneuriat féminin au Burkina Faso.

Aide et Action: Comment la Fondation sélectionne-t-elle les projets qu’elle soutient ?

Les axes stratégiques et les budgets sont définis par le Conseil d’administration qui se réunit 2 fois par an. Celui est composé des membres de la direction du Groupe, de la Fondation et d’administrateurs qualifiés.
La Fondation réalise des appels à projets selon les axes retenus. Les projets reçus sont alors sélectionnés par des comités de sélection (1 comité par champ chaque année) qui étudient les projets selon des critères bien précis (impacts sur le terrain, pérennité des actions, …)
Les appels à projets en cours sont disponibles sur notre site internet pour la déficience visuelle ICI pour l’entrepreneuriat féminin ICI

Aide et Action : Combien en accompagne-t-elle et quels sont-ils ?

Carole AUBERT : Sur chacun des deux champs d’actions, la Fondation soutient une dizaine de projets par an.
Sur le champ de la déficience visuelle, la Fondation soutient en France des projets visant à l’intégration professionnelle de ces personnes (remises de Bourses pour la formation, soutien à des formations professionnelles innovantes). Dans les pays en voie de développement, elle soutient des programmes de lutte contre la cécité évitable (opérations, formations de personnels médicales).
Sur le champ de l’entrepreneuriat féminin, la Fondation agit sur 3 piliers: Elle favorise l’acquisition de compétences et de connaissances de base en soutenant des programmes d’alphabétisation, elle apporte des moyens financiers et techniques par son soutien à des programmes de microcrédit et ses formations à des activités génératrices de revenus. Enfin elle valorise les actions entrepreneuriales et permet le changement d’échelle avec le soutien à la création et au développement de petites entreprises. Depuis sa création en 2006, plus de 1 000 femmes ont pu suivre un cycle d’alphabétisation (3ans) et plus de 8 700 femmes ont été soutenues dans le développement et renforcement de leur activité.

Aide et Action : Quelle est votre vision de la mission de la Fondation à moyen/long terme en général ? Et particulièrement en faveur de l’émancipation économique des femmes l’entrepreneuriat féminin?

Carole AUBERT : La Fondation L’OCCITANE s’efforce dans tous les projets soutenus de développer l’autonomie des bénéficiaires et des structures concernées. L’appui de la Fondation doit permettre de débuter des actions de développement qui pourront ensuite devenir pérennes et autonomes. Nous ne voulons pas être dans une logique d’assistanat et nous travaillons avec tous nos partenaires sur la pérennisation de nos actions.
Sur l’entrepreneuriat féminin, la Fondation cherche à développer chez les femmes un esprit entrepreneurial et à leur donner les moyens pour réaliser leur projet. Aujourd’hui l’entrepreneuriat féminin est la voie la mieux indiquée pour favoriser l’émancipation économique des femmes.

Aide et Action : Outre les centres d’alphabétisations pour les femmes productrices de Beurre de Karité au Burkina Faso, La Fondation L’OCCITANE a décidé de soutenir un autre projet mené par Aide et Action. Quel est ce projet ? Pouvez-vous nous le présenter en quelques mots et nous expliquer pourquoi il a été sélectionné par la Fondation L’OCCITANE ?

Carole AUBERT : Nous travaillons depuis 2 ans maintenant sur la mise en place d’un du projet intégré de développement appelé MAM (Maraichage, alphabétisation et Microcrédit).
Ce projet se base sur un modèle innovant inspiré des Millenium Villages des Nations Unies. L’idée de ces villages du millénaire est de proposer un développement global avec un travail sur toutes les composantes nécessaires à l’amélioration des conditions de vie de la population.
Nous avons co-construit ce projet avec 3 structures partenaires : 2 ONG (Aide et Action, SoS Sahel) et une Institution de Microfinance Assiena.
Ce projet sera officiellement lancé ce mois-ci dans un village pilote de Koundougou.au Sud-Ouest du Burkina.
Il a 4 objectifs spécifiques:
Soutenir les femmes dans la création et la gestion d’activités génératrices de revenus
Améliorer la couverture des besoins éducatifs et les performances des apprenantes du centre éducatif
Appuyer les femmes en entrepreneuriat agricole avec des formations
De manière transversale, développer des comportements éco citoyens au sein de la population bénéficiaire

A terme, si ce modèle fonctionne bien et a des impacts probants, l’objectif sera de développer ce projet sur d’autres villages et d’essayer d’amener d’autres partenaires financiers sur des domaines que la Fondation L’OCCITANE ne soutient pas (par exemple: eau et assainissement).

> Plus d’information sur la Fondation sur fondation.loccitane.com ou facebook.com/fondationloccitane