Convention des Droits de l'enfant, 30 ans

Au Cambodge, nous encourageons les enfants à défendre leurs propres droits

Publié dans Actualités

Cette semaine marque le 30e anniversaire de l’adoption de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Au Cambodge, comme ailleurs, cet événement sera célébré, mais c’est aussi l’occasion  de sensibiliser le grand public aux problèmes rencontrés par les enfants et de mener des activités de plaidoyer.

 

Chez Aide et Action, nous sommes fiers de notre collaboration avec nos partenaires qui nous assure de disposer de la meilleure expertise possible pour atteindre nos objectifs. Au Cambodge, nous sommes membres de la Coalition pour les droits de l’enfant (CRC-Cambodge), une alliance de 53 organisations non gouvernementales, nationales et internationales, œuvrant en faveur des droits de l’enfant.

Pour défendre les droits des enfants et célébrer l’anniversaire de la Convention, le CRC-Cambodge prévoit de sensibiliser le grand public aux problèmes rencontrés par les enfants et de mener des activités de plaidoyer. Ainsi, le 20 novembre 2019, la coalition organisera un dialogue national sur la nécessité de l’augmentation de l’investissement public en faveur des enfants.

Engagement et sensibilisation

Plus de 60 participants issus de réseaux dirigés par des enfants et des jeunes, de partenaires de développement, d’organisations de la société civile, du secteur privé et du gouvernement y participeront. Ensemble, nous engagerons des discussions et sensibiliserons à l’engagement du Cambodge en faveur des droits de l’enfant à travers: une mise à jour générale sur le mécanisme existant de suivi et de mise en œuvre des droits de l’enfant; un bilan des progrès et des défis liés aux droits de l’enfant; un analyse du rôle des réseaux dans la promotion des droits de l’enfant; et une réflexion sur les stratégies existantes et l’engagement en faveur des droits de l’enfant au Cambodge.

Dans la perspective de l’événement, CRC-Cambodge a organisé un concours de photos sur le thème «Défenseur des droits de l’enfant». Le concours est ouvert aux personnes âgées de 12 à 35 ans, l’objectif étant d’inclure les enfants et les jeunes dans le débat sur les droits de l’enfant. Les 35 meilleures soumissions du concours seront exposées lors de l’événement de dialogue national et les prix seront attribués aux gagnants. Nous espérons que le concours permettra aux réseaux dirigés par les enfants et les jeunes de débattre, de donner leur point de vue et de faire entendre leur voix afin de défendre leurs droits au Cambodge.