Stop Ebola, l’école se bat

Contexte :

En mars 2014 la présence de la maladie à virus hémorragique Ebola est reconnue officiellement en Guinée. Elle se propage assez rapidement et touche au bout de 6 mois toutes les régions de la Guinée. L’épidémie prend au dépourvu les autorités sanitaires et s’étend à la Sierra Leone et au Liberia, pays limitrophes. La progression de l’épidémie est favorisée par l’absence d’observance de règles d’hygiène et de certaines pratiques de rites funéraires. La défiance des populations vis-à-vis d’un système de santé non performant rend encore plus complexe la lutte. Au bout de 10 mois le nombre de décès en Guinée dépasse le millier de personnes et atteint environ 5000 dans la sous région Ouest africaine, principalement en Guinée, en Sierra Leone et au Libéria. Le faible taux de survie des personnes infectées en fait une maladie très mortelle. Les femmes constituent plus de 55% des personnes infectées. L’OMS déclare que « 3-4 fois plus de personnes peuvent être infectées et le nombre de morts peut passer à plus de 20 000 ». Dans le milieu scolaire il a été enregistré le décès de 30 élèves sur 127 cas suspects. 18 cas suspects ont été notés parmi le personnel enseignants et les encadreurs avec 15 décès enregistrés.

Objectif :

Améliorer l’hygiène de 345 établissements scolaires primaires de Dubréka et de Forécariah et amener l’école à participer à la prévention contre Ebola et à la promotion de l’éducation à la santé.

Principales activités :

  • Protéger les écoles des préfectures de Dubréka et de Forécariah contre la fièvre hémorragique à virus Ebola ;
  • Développer une démarche pédagogique axée sur la promotion de l’éducation à la santé et la prévention de la fièvre Ebola ;
  • Développer des séances de sensibilisation et des outils de communication et diffusés aux niveaux scolaires et communautaires.

Résultats attendus :

  • 345 écoles des préfectures de Dubréka et de Forécariah sont dotées de kits d’hygiène et d’assainissement dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola;
  • Une démarche pédagogique axée sur la promotion de l’éducation à la santé et la prévention de la fièvre Ebola est développée;
  • Des séances de sensibilisation et des outils de communication sont développés et diffusés aux niveaux scolaires et communautaires;
  • Une évaluation du projet et une capitalisation des pratiques de classe des enseignants sont réalisées.

 

Partenaires :

Ambassade de France, OCP, Entreprise Rio Tinto

Lieu du projet / Guinée : Préfectures de Dubréka et de Forécariah,
Région / Guinée
Domaine / Femmes et filles
Durée / 2015 - 2017
Le projet concerne / 66 657 élèves, 1471 enseignants, 345 écoles
Chef de projet / Moctar DIALLO, Chef de projet
Faire connaître ce projet