Ecole amie des enfants, amie des filles

Contexte :

  • Inscription tardive des enfants à l’école : dans les deux régions, entre 32% et 60% des enfants d’une génération d’âge de 5 ans révolus n’ont pas été inscrits au CP1 au cours de l’année scolaire 2012-2013,
  • Fréquence des redoublements : dans les deux régions, 20,8% à 23,6% des enfants scolarisés ont redoublé leur classe au cours de l’année scolaire 2012-2013
  • Forts taux d’abandon : 8,5% des enfants scolarisés n’ont pu terminer l’année scolaire 2012-2013,
  • Proportion non négligeable d’enfants inscrits au CP1 qui n’accède pas au CM2 ; les difficultés de scolarisation (accès, maintien et résultats scolaires) sont plus aggravées chez les filles.

Objectif :

Renforcer les capacités de planification, de gestion et de suivi des établissements scolaires et de gestion et ramener à 15% le taux de redoublement et à 5% le taux d’abandon dans 480 écoles ciblées des deux régions ciblées par l’intervention.

Principales activités :

  • Réunions et ateliers d’informations et partage sur les fondamentaux du projet,
  • Dynamisation de 480 Comités de gestion des Ecoles primaires (COGEP),
  • Mise en place du Gouvernement des enfants,
  • Elaboration des projets d’école suivant les goulots d’étranglement,
  • Soutien aux contrats de performances adossés aux projets d’école,
  • Lutte contre les violences basées sur le genre en milieu scolaire.

Résultats attendus :

Il est attendu que 480 COGEP organisent des élections démocratiques et des concertations régulières avec les parents et les enseignants ; 50% des enfants scolarisés bénéficient d’un suivi scolaire par les parents dans

480 écoles; 4800 enfants participent aux activités de l’école à travers les gouvernements des enfants dans 480 écoles; 4800 enfants et 24000 parents (membres des COGEP, APE, CVD, parents) participent à la vie de l’école à travers l’élaboration et la mise en oeuvre des projets d’école dans 480 écoles; 100 000 enfants sensibilisés et formés mettent en place et appliquent les codes de conduite pour réduire les violences basées sur le genre en milieu scolaire dans 480 écoles, 25000 enfants en difficulté d’apprentissage sont soutenus dans 480 écoles et obtiennent au moins 7/10 dans les disciplines fondamentales.

Partenaires :

  • Partenaires opérationnels et institutionnels : MEPS, DRE
  • Partenaire technique et financier : UNICEF
Lieu du projet / Togo : Régions des Savanes et des Plateaux,
Région / Togo
Domaine / Accès et qualité de l’Education
Durée / 2014 - 2017
Le projet concerne / 100,000 élèves dont au moins 45% sont de filles ; 24 inspecteurs, 50 conseillers pédagogiques
Chef de projet / Mawuli TUKPO, Chef de projet
Faire connaître ce projet