Convention programme pour l’amélioration et la diversification de l’offre éducative en Afrique de l’Ouest

Contexte :

Malgré les efforts faits par les Etats et les résultats atteints par les phases précédentes du projet, le taux des non scolarisés et des déscolarisés est toujours élevé (35% pour les enfants scolarisables en 2012). En même temps, la qualité de l’éducation demeure un des défis majeurs des systèmes éducatifs. De même la décentralisation en cours n’a pas permis aux collectivités locales d’être en mesure d’exercer pleinement la maîtrise d’ouvrage de l’éducation. C’est ainsi que la convention programme est bâtie sur une vision à long terme d’amélioration de l’offre éducative par le renforcement des capacités des structures de gestion et de pilotage du système éducatif et par le développement des formes alternatives d’éducation.

Objectif :

Améliorer l’offre éducative par le renforcement des capacités des structures de gestion et de pilotage du système éducatif ainsi que par le développement des formes alternatives d’éducation.

Principales activités :

  • Appui et accompagnement des dispositifs nationaux d’institutionnalisation des projets d’école ou projets/plans de développement de l’école
  • Renforcement et accompagnement des capacités des collectivités locales et des comités d’acteurs afin de les rendre plus aptes à mobiliser et gérer des ressources internes et externes pour l’éducation
  • Appui des ministères pour le développement de la pratique des pédagogies actives par les enseignants.
  • Accompagnement des pays dans la prise en charge des groupes marginalisés notamment des enfants de la tranche d’âge 9/14 ans et/ou 15 – 25 ans
  • Capitalisation et accompagnement des pays à partager les bonnes pratiques acquises en matière notamment de décentralisation, de gouvernance locale participative de l’éducation de développement d’alternatives éducatives, etc.

Résultats attendus :

  • Amélioration de la qualité de l’éducation
  • Amélioration de la contribution des collectivités locales dans la mobilisation des ressources en faveur de l’éducation
  • Amélioration de l’offre éducative en faveur des groupes marginalisés

Partenaire :

Agence Française de Développement (AFD)

Lieu du projet / Afrique de l’Ouest,
Région / Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée, Mali, Niger, Sénégal, Togo
Domaine / Gouvernance locale participative de l'éducation
Durée / 2015 - 2017
Le projet concerne / Enseignants, élèves et membres des communautés éducatives (APE, associations locales) de 478 écoles de 83 communes ainsi que les responsables nationaux de l’éducation des zones d’intervention. Il touchera environ 63 000 élèves et 2 300 enseignants comme cibles directes.
Chef de projet / Hamidou SOUKOUNA
Faire connaître ce projet