Appui à la scolarisation des filles au secondaire

Contexte :

La situation de la scolarisation des filles reste encore préoccupante au Niger. De fortes inégalités persistent au niveau du cycle secondaire entre milieux urbains et ruraux mais aussi entre filles et garçons. L’achèvement constitue tout aussi une importante préoccupation. Sur le terrain, on note la persistance des difficultés pour les élèves notamment les filles d’avoir des cadres d’accueil adéquats en raison surtout de l’insuffisance des ressources au niveau des familles pouvant permettre de faire face aux besoins quotidiens mais aussi celles liées aux pesanteurs socioculturelles notamment le phénomène du mariage précoce qui influe négativement sur la scolarisation de la jeune fille.

Objectif :

  • Soutenir la scolarisation et le maintien des 458 filles rurales à l’école ;
  • Accroitre la participation communautaire dans la gestion de l’école au cycle de base 2.

Principales activités :

  • Mobilisation des acteurs communautaires autour de l’école ;
  • Organisation de la communication et du plaidoyer pour un changement de comportement des populations vis-à-vis de la scolarisation, du maintien des filles à l’école et du retard du 1er mariage ;
  • Octroi de bourses à 458 filles et appui à 458 familles d’accueil;
  • Mentoring

Résultats attendus :

Le projet contribuera à l’amélioration de la scolarisation et des performances scolaires des filles au cycle de base 2; spécifiquement les conditions d’apprentissage et de maintien des 500 filles appuyées par le projet sont améliorées, le niveau d’apprentissage des élèves est amélioré dans les six communes d’intervention, les communautés s’engagent collectivement à retarder le mariage de la jeune fille au profit de son éducation.

Partenaires :

Institutionnels : Ministère des Enseignements Secondaires et Démembrements, Directions Régionales et Départementales des Enseignements Secondaires, les Mairies, les Conseils sous régionaux de l’Education, ONG locales

Financiers : UNICEF

Lieu du projet / Niger : 3 communes de la région de Maradi et 3 communes de la région de Zinder,
Région / Niger
Domaine / Femmes et filles
Durée / 2013 - 2016
Le projet concerne / 458 filles ; 458 familles d’accueil ; membres des structures de gestion de l’école (AME, APE, CGDES) de 16 écoles ; enseignants et encadreurs pédagogiques des écoles d’intervention et communautés d’intervention.
Chef de projet / Kabirou Kananata, Chef de projet
Faire connaître ce projet