Appui à la réforme des collèges

Contexte :

Insuffisantes capacités d’accueil. Faible efficacité interne : taux de redoublement élevé (22,3% en 2012) corrélé au taux d’abandon (12,6%). Le niveau de rétention au collège est de 63,4% (69,3% pour les garçons et 55,5% pour les filles). Fortes disparités de genre: les filles ont moins accès dans l’enseignement de niveau collège : au niveau de l’accès en classe de 6ème (7 filles pour 10 garçons) et dans l’achèvement du cycle. L’indice de parité en classe de seconde est de 40%. Disparités régionales marquées : les taux d’accès en 6ème varient selon les régions de 43% (Savanes) à 68,6% (Kara). Trois régions concentrent l’essentiel des collèges communautaires (Maritime, Plateaux, Savanes).

Objectif :

Augmenter les capacités d’accueil de l’enseignement secondaire général dans la Région Maritime par la mise en place des infrastructures dans 15 collèges de proximité en approche communautaire et promouvoir l’équité par la mobilisation sociale pour la scolarisation des filles au collège.

Principales activités :

  • Mise en place des infrastructures et équipements scolaires,
  • Dynamisation de la vie participative au collège (élections démocratiques, concertations régulières parents, suivi de rendements scolaires),
  • Elaboration des projets d’établissement,
  • Mise en place des clubs thématiques pour inciter les filles à choisir des filières scientifiques et améliorer leurs résultats scolaires,
  • Mise en place d’activités de remédiation pour les élèves en difficulté et lutte contre les abandons scolaires,
  • Promotion d’un environnement protecteur pour les filles.

Résultats attendus :

Les capacités d’accueil des établissements du secondaire dans la Région Maritime auront été augmentées et la mobilisation des communautés éducatives pour la scolarisation et le maintien des élèves, notamment les filles jusqu’à la fin du collège dans les 150 CEG de la région aura été effective en termes de résultats capitalisés de la mise en oeuvre du projet.

Partenaires :

  • Partenaires opérationnels institutionnels : MEPS, DRE Maritime, IESG1
  • Partenaires techniques et financiers : AFD, Plan Togo
Lieu du projet / Togo : Région Maritime,
Région / Togo
Domaine / Accès et qualité de l’Education
Durée / 2014 - 2017
Le projet concerne / 56,685 élèves dont environ 37% de collégiennes (20 800 filles environ)
Chef de projet / Aklisso PTCHOLO, Chef de projet
Faire connaître ce projet