Petite enfance

Investir dans l’avenir, cela semble être une évidence.

Pourtant, rares ont été les gouvernements qui ont effectivement choisi de consacrer une plus large part de leur budget à la Petite Enfance. Prise en charge de la santé des jeunes enfants, de leur éveil, de leur éducation au sens le plus large, les experts tels que l’UNESCO, l’UNICEF ou l’OMS ont multiplié les recommandations ces dix dernières années.

Aide et Action a développé de nombreux programmes pour porter cette approche globale de la Petite Enfance. Que ce soit en Asie du sud-est (Cambodge, Vietnam, Laos), en Afrique (Maroc, Madagascar) ou dans les Caraïbes (République Dominicaine), l’association travaille avec ses partenaires à la prise en charge des besoins des enfants, mais aussi des familles et des professionnels de la Petite Enfance. Car comme nous le rappelle Boris Cyrulnik, l’enfant, pour être sécurisé et se développer correctement, doit être entouré d’une multitude de figures à laquelle il puisse s’attacher.

  • Regards

    Parole d'experts

  • France

    Un système fragilisé

    Le système éducatif français est aujourd'hui menacé par un désengagement progressif de l’Etat au profit du secteur privé. Conséquence : des disparités se créent entre les familles.

  • Focus Projet

    Maroc

    Vallée d’Imlil, au sud de Marrakech: plus de 350 enfants ont intégré des centres pré-scolaire en 2010 grâce à Aide et Action et son partenaire RIM (Relais Instruction Education Maroc).

  • Ressources

    Un monde à part entière