MADAGASCAR : Rencontre du Comité syndical francophone de l’éducation et de la formation (CSFEF)

Publié dans Actualités,Evénements

Comment assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ? (Cible 4 des Objectifs de Développement Durable), tel est le thème de la XVe rencontre du Comité syndical francophone de l’éducation et de la formation (CSFEF) qui a débuté le 14 novembre 2016 à Madagascar.  La cérémonie d’ouverture de ladite rencontre a été marquée par cinq allocutions. Tour à tour, se sont succédé à la tribune :

  • le Représentant de l’Internationale de l’Education,
  • le Représentant de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF),
  • le Représentant de la Conférence des Ministres de l’Education Nationale (CONFEMEN) en la personne du Secrétaire Général du Ministère de l’Education Nationale de Madagascar,
  • le Représentant de la Représentante permanente de l’Union Africaine (UA) à Madagascar,
  • la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de Madagascar qui a présidé la cérémonie et prononcé le discours officiel d’ouverture.

La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence l’Ambassadrice de France à Madagascar et du Ministre de l’Education Nationale de  Madagascar

A l’issue de la cérémonie d’ouverture, un panel a été organisé autour de la cible 4 des ODD. Quatre (4) conférenciers ont présenté des communications sous des angles d’analyse différentes, ce qui fait la richesse du partage. Ce sont :

  • M Mathias LANSARD, spécialiste en éducation, UNICEF Madagascar,
  • M Joël Sabas ANDRIANALIZANDRY, Directeur de la planification de l’éducation au sein du Ministère de l’Education Nationale de Madagascar,
  • Mme Awa WADE, Secrétaire générale de l’UDEN, Sénégal,
  • M Samuel DEMBELE, Président d’ANCEFA (Réseau africain de la Campagne mondiale pour l’éducation).

Un deuxième panel réunira des conférenciers sur « Quels financements pour l’atteinte des ODD – La place des secteurs public et privé ? ». Cette rencontre est aussi l’occasion d’échanges et de partage entre syndicats, gouvernements et institutions.

Selon M. Luc Allaire, secrétaire général du CSFEF, l’objectif de l’évènement est de sensibiliser les chefs d’État et de gouvernement qui se réuniront prochainement à l’occasion du sommet de la Francophonie à Antananarivo afin qu’ils fassent de l’éducation de qualité la priorité des pays de la Francophonie »

img_20161116_105339-vue-de-la-salle img_20161116_105712-vue-par-derriere
img_20161116_111541-emile-sg-fikrimpama-precarite-situation-enseignant-fram img_20161116_124050-xv-rencontre-csfef-photo-de-groupe